Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 21:03
 Chères soeurs, chers frères, Alhamdoulillah que vous ayez trouvé la Vérité. Vous vous êtes sûrement rendus compte de la simplicité, du bon sens et de la logique de l'Islam. 
  Un Créateur, des créatures. En Islam, aucun intermédiaire n'existe entre Allah et Ses créatures. La liaison est simple et directe. Voici quelques humbles conseils qui pourront vous servir Insha Allah.  1) Allez à votre propre rythme et appliquez ce que vous apprenez au fur et à mesure. Par exemple, pour les soeurs, si vous n'êtes pas prête à porter le hijab, ce n'est pas une raison pour tout laisser tomber. Demandez à Dieu de vous donner la force de le faire. Dans tous les cas, Dieu sait ce qu'il y a dans votre coeur et Il connaît vos raisons. Personne à part Lui ne peut vous juger. Ne vous comparez pas aux autres nouveaux musulmans. Chacun est différent et chacun aura plus ou moins de difficultés à mettre en pratique telle ou telle chose. 2) N'hésitez pas à demander de l'aide aux musulman(e)s autour de vous. Beaucoup de musulmans ne réalisent pas que les nouveaux musulmans sont comme des nouveaux-nés et qu'ils ont besoin d'apprendre les bases de l'Islam. Pour beaucoup, vous connaissez "sûrement" déjà tout ce qu'il faut savoir sur l'Islam. D'autres ne viendront pas vous voir de peur de vous embêter. Cela ne veut pas dire qu'ils ne pensent pas à vous ou ne veulent pas vous aider. Alors s'ils ne font pas le premier pas, demandez, posez des questions. C'est leur devoir de vous aider et croyez-moi, les musulman(e)s aiment beaucoup aider leurs frères et soeurs. 3) N'hésitez pas à aller à la mosquée. Je vous assure, personne ne vous mangera. Certes, il y a encore quelques personnes qui pourraient vous regarder de travers, mais ne perdez pas votre temps avec eux. La grande majorité des converti(e)s disent qu'ils (elles) étaient très inquiet(e)s pour aller à la mosquée la première fois. Tous et toutes se faisaient des films sur ce qui allait leur arriver là bas. Demandez-leur maintenant ce qu'ils en pensent : ils vous diront sûrement qu'ils se sentent "bêtes" d'avoir eu peur pour rien. C'est en allant à la mosquée que vous verrez vos frères et vos soeurs en Islam. N'hésitez pas, allez-y ! 4) Essayez de côtoyer ceux à qui vous voulez ressembler. Comme on dit "Qui se ressemble s'assemble". Et l'inverse aussi marche. C'est en étant avec de bonnes personnes que l'on a le plus de chances d'être bon. Si vous connaissez une personne à qui vous voulez ressemblez, allez-y, collez-la. Elle sera heureuse de vous aider à suivre la Voie de Dieu. 5) Faites bien la différence entre l'Islam et ceux qui se disent musulmans sans vraiment obéir à Dieu. Vous verrez sûrement des musulmanes qui ne portent pas le hijab, ou des musulmans qui boivent de l'alcool, médisent, mentent ou volent, mais sachez que la plupart des "musulmans" de France sont musulmans par "hérédité". Or, l'Islam ne s'hérite pas de la sorte. L'Islam est un choix. Si on n'étudie pas l'Islam, on ne peut pas savoir ce qu'est l'Islam. Malheureusement, c'est le cas de pas mal de musulmans "d'origine". Ils ne savent pas ce qu'ils font. Pour certains d'entre-eux, être musulman se résume à "ne pas manger de porc". C'est triste. Qu'Allah les aide à y voir plus clair. 6) Dans vos recherches, n'hésitez pas à demander les sources de telle ou telle affirmation pour ne pas suivre aveuglément les opinions personnelles de tel(le) ou tel(le) musulman(e). Les musulmans se basent sur deux choses : le Coran et la Sunna (tradition) du Prophète Mouhammad (pbsl). Quand quelqu'un vous affirme quelque chose (et si ce quelqu'un n'est pas un professeur dans une école Coranique), n'hésitez pas à demander les sources de ce qu'il affirme. Aussi, si la chose vous paraît louche, demandez des explications aux autres frères et soeurs. Ils vous aideront volontiers. 7) Soyez patient avec vous-même. Il est tout à fait normal que vous ne puissiez pas devenir un musulman parfait du jour au lendemain. Le Prophète Mouhammad (pbsl) disait que ceux qui "savent" sont ceux qui appliquent ce qu'ils apprennent. Donc quelqu'un peut très bien connaître plus sur l'Islam que vous, mais s'il ne met pas en pratique ce qu'il sait, son savoir ne lui sert à rien. Allez-y doucement mais sûrement. 8) Soyez patient avec vos parents. A cause de l'image médiatique de l'Islam en Occident, la majorité des gens associent Islam avec violence, oppression, mysoginie, etc.. Vos parents voient probablement l'Islam de la même façon. Ne cherchez pas à tout prix à les "convertir" ou à leur montrer que vous avez raison sur tous les points. Laissez-leur le temps de s'habituer un peu. Laissez-leur le temps de voir par leurs propres yeux que l'Islam ne fait que vous rendre meilleur(e) de jour en jour. Si vous suivez le Coran et la Sunna, vous n'aurez même pas besoin de parler pour que vos parents comprennent ce qu'est l'Islam. Ils verront clairement Insha Allah. 9) N'essayez pas d'en faire trop dès le début de peur de vous dégoûter de telle ou telle pratique (prière, jeûne, etc.). Dieu préfère des petits efforts réguliers plutôt que des gros efforts une fois par an. Avec l'enthousiasme qui vient juste après la conversion à l'Islam, on veut souvent tout faire et tout connaître très vite. Soyez plutôt tortue que lièvre dans tous les cas :) 10) Faites attention à la différence entre Islam et cultures (Indienne, marocaine, algérienne, afghane, turque, etc.). Un certain nombre de musulmans ne font pas encore la distinction entre ce qui est pur Islam et ce qui appartient à la culture du pays d'où ils viennent. Là aussi, demandez les preuves (versets de Coran, hadith, fatwa) pour vérifier que telle ou telle pratique est vraiment islamique. 11) Si quelque chose que l'on vous dit vous semble louche, demandez autour de vous. Rien en Islam n'est contre le bon sens. Donc si vous tombez nez-a-nez avec un contre-sens, il y a de grandes chances que ça ne fasse pas partie de l'Islam (et par exemple que ce soit lié à une culture quelconque). En particulier, faites attention aux livres que vous lisez. En France, 95% des livres traitant de l'Islam sont écrits par des non-musulmans, souvent "orientalistes" de profession. Là aussi, demandez et on vous donnera une liste de livres pour constituer une petite bibilothèque islamique chez vous. 12) Soyez patient. Souvenez-vous que Dieu Seul connaît l'avenir. Faites donc confiance à Dieu. Quand vous obtenez ce que vous voulez, remerciez Dieu. Quand vous n'obtenez apparemment pas ce que vous voulez, remerciez Dieu aussi car vous ne savez pas ce que Ses plans sont. Dans beaucoup de cas, un petit malheur n'est que la porte qui mène au bonheur. Mais cela, on ne le sait pas à l'avance et souvent, on se plaint pour rien. 13) Soyez patient et juste dans tous les cas. Vous n'en serez que récompensé par Dieu. 
  Qu'Allah le Très-Haut vous protège. Il n'y a de Puissance ni de Force qu'en Allah. 
Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 20:45
 1850738845_1.gifLes piliers cinQs de l'Islam nous ont été transmis par Dieu au travers de son prophète Mouhammad , comme le rapporte Ibn 'Uma (extrait du Sahih Al-Bukhari -Volume 1, Livre 2, Numéro 7-) : 
 Le prophète de Dieu a dit : "L'Islam est basé sur ces cinq principes :  De témoigner que nul autre que Dieu ne peut être adoré et que Mouhammad est le prophète de Dieu, D'effectuer le prière obligatoire (consciencieusement et parfaitement), De jeûner pendant le mois de Ramadan, De payer la Zakatt obligatoire (aumône), D'effectuer le Hajj (Pèlerinage à la Mècque)." De cette parole prophétique, nous savons donc quels sont les cinq piliers de l'Islam. Voiçi quelques détails et des liens avec davantage d'explications.   La profession de foi La profession de foi (chahada) désigne la déclaration en arabe " 'Ach-hadou 'al-la 'ilaha 'illallah, wa 'ach-hadou 'anna Mouhammadar-Raçouloullah". Il faut donc témoigner "qu'il n'y a d'autre dieu que Dieu et que Mouhammad est le Messager de Dieu".  La prière Tous les musulmans doivent accomplir les 5 prières obligatoires de la journée. Elles permettent de se ressourcer, de louer Dieu, en récitant des sourates du Coran, effectuant des invocations... Parmi les conditions de validité, il y a le respect des horaires (liens vers les horaires de la prière), l'orientation du corps vers la Kaaba (Qibla). Vous pouvez vous référer à la section "Comment calculer la Qibla?" pour en savoir plus.  La Zakât En arabe, ce terme signifie accroissement et, par extension, purification de la richesse. Tout musulman qui en a les moyens doit donner une partie de ses biens aux pauvres de la communauté. Cette institution a pour but de purifier l'âme du croyant de l'avarice, l'avidité, la convoitise et de cultiver en elle l'esprit de partage et de sacrifice. Le jeûne Pendant un mois lunaire, de l'aube au coucher du soleil, le Musulman doit s'abstenir de manger et de boire. À chaque instant pendant le jeûne, il réprime ses passions et ses désirs. C'est un moyen pour le musulman de se purifier et de gagner le pardon de Dieu. Ce jeûne a lieu tous les ans pendant le neuvième mois de l'année lunaire.  Le Pèlerinage à la Mecque Chaque Musulman doit effectuer le Pèlerinage à la ville sainte de La Mecque une fois dans sa vie, si cela est économiquement et physiquement possible. Il est composé de rituels. Des millions de croyants, chaque année, viennent de tous les horizons sociaux, géographiques et culturels s'y retrouver pour y célébrer leur adoration de Dieu. 
Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 11:55

Ce sermon fut récité le neuvième jour de zoul houja 10 a.h dans la vallée uranah du mont arafat :

Après avoir loué et remercié Dieu, le prophète (paix soit sur lui) dit :

"O peuple ! Prêtez-moi une oreille attentive, car je ne sais pas si je serai encore parmi vous l'an prochain. Alors, écoutez ce que je dis avec beaucoup d'attention et transmettez ces mots à ceux qui ne pouvaient être présents aujourd'hui.

O peuple ! Tout comme vous considérez ce mois, ce jour, cette cité sacrée, considérez aussi la vie et la propriété de tout Musulman comme sacrées.

Rendez les biens qu'on vous a prêtés à leurs propriétaires de droit.

Ne faites de mal à personne de façon à ce qu'on ne vous fasse pas de mal.

Souvenez-vous qu'un jour vous rencontrerez votre Seigneur et Il vous demandera des comptes sur vos actions en ce monde.

Dieu vous a interdit l'usure.

Alors, toute obligation usuraire doit désormais être annulée.

Votre capital est à vous.

Vous n'infligerez ni souffrirez d'aucune inéquité.

Dieu a jugé qu'il n'y devait pas y avoir d'intérêt et que tout intérêt du à Abbas Ibn 'Abda'Al Muttalib (l'oncle du prophète) doit être annulé.

Tous les droits (à la vengeance) découlant des homocides de la période pré-islamique sont désormais annulés et les premiers que j'abolis sont ceux qui découlent du meurtre de Rabiah Ibn Al Harith (un proche du prophète) O peuple !

Les incroyants jouent avec le calendrier afin de rendre permissible ce que Dieu a interdit et interdire ce que Dieu a permis.

Selon Dieu, les mois sont au nombre de douze. Quatre d'entre-eux sont saints. Trois d'entre-eux sont successifs et un survient entre les mois de Jumada et de Shaban Faites attention au Diable, pour le bien de votre religion.

Il a perdu tout espoir de vous égarer par les grands péchés, alors faites attention de le suivre dans les petits péchés.

O peuple ! Il est vrai que vous avez des droits sur vos femmes, mais elles ont aussi des droits sur vous. Souvenez-vous que vous les avez prises comme femmes seulement avec la permission et de Dieu et en remplissant un pacte avec Lui.

Si elles vous restent fidèles, alors il leur revient le droit d'être nourries et vêtues dans la gentillesse.

Traîtez bien vos femmes et soyez gentils avec elles, car elles sont vos partenaires et vos assistantes dévouées.

Et c'est votre droit qu'elles ne fréquentent pas des gens que vous n'approuvez pas, ainsi que de ne jamais être infidèles. O peuple ! Écoutez-moi avec sincérité.

Adorez Dieu, accomplissez vos cinq prières quotidiennes, jeûnez pendant le mois du Ramadan et donnez de votre bien en Zakat (charité).

Faites le Hajj (pèlerinage), si vous le pouvez. Toute l'humanité descend de Adam et Eve.

Un Arabe n'est pas supérieur à un non-Arabe et un non-Arabe n'est pas supérieur à un Arabe. Un blanc n'est pas supérieur à un noir et un noir n'est pas supérieur à un blanc - seulement par la piété et la bonne action.

Sachez que chaque Musulman est le frère de chaque Musulman et que les Musulmans constituent une fraternité. Le bien d'autrui n'est pas légitime pour un Musulman excepté celui que son frère lui donne de plein gré. Alors, ne vous faites pas d'injustice à vous-mêmes.

Souvenez-vous qu'un jour vous rencontrerez Dieu et répondrez pour vos actions en ce monde.

Alors faites attention ! Ne vous égarez pas du chemin de la piété après mon départ. O peuple ! Aucun prophète ou messager ne viendra après moi et aucune nouvelle croyance ne naîtra. Raisonnez bien alors, O peuple, et comprenez les mots que je vous transmets.

Je laisse derrière moi deux choses :

le Coran et ma Sounna et si vous les suivez, vous ne vous égarerez jamais. Tous ceux qui écoutent devront transmettre mes paroles aux autres et les autres, à d'autres encore, de façon à ce que les derniers comprennent mes paroles encore mieux que ceux qui m'écoutent directement.

Sois témoin, O Dieu, que j'ai transmis Ton message à Ton peuple".

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 11:42

Un prophéte Honnête

Voici un événement, parmi d'autres, qui nous montre l'honnêteté de Mohammed (BSDL) Le jour de la mort du fils de Mohammed (BSDL), une éclipse s'est produite. Ses compagnons faisaient une corrélation entre les deux événements. Au lieu de s'approprier "le miracle", Mohammed (BSDL) leur a dit : " Le soleil et la lune sont des signes de Dieu et Celui-ci ne change Ses signes ni pour la mort ni pour la naissance d'un être! "

Durant sa jeunesse, nous disent ses biographes, il est connu parmi ses concitoyens sous le Nom de " l'homme de confiance ", " l'homme fidèle et sûr ".

Dans ses occupations quotidiennes, il ne se livre jamais à un acte déshonnête ni ne participe à un culte idolâtre. Selon l'aveu de ses adversaires, il n'a jamais proféré un mensonge. Le témoignage le plus typique et le plus solennel à ce sujet fut rendu par le chef du parti adverse, qui n'embrassa l'Islam que deux ans plus tard, je veux dire Abou Sofiane. L'empereur romain, Héraclios, en conclut (après un interrogatoire serré d'Abou Sofiane) :

" ... s'il ne mentait pas aux hommes, il ne saurait mentir sur le compte de Dieu ..." Initiation au Coran : M.A.DRAZ, Maison d'Ennour La façon dont il accepta les persécutions dues à ses croyances. la haute moralité des hommes qui vécurent à ses côtés et qui le prirent pour guide, la grandeur de son oeuvre ultime, tout cela ne fait que démontrer son intégrité fondamentale . La supposition selon laquelle Mohammed serait un imposteur soulève plus de problèmes qu'elle n'en résoud. Cependant, aucune des grandes figures de l'histoire n'est si peu appréciée en Occident que le Prophète Mohammed. W. Montgomery (non musulman) Mohammad at Mecca, oxford 1953, p52 Un prophéte fidéle Commençons par Ce Témoignage de Thomas Carlyle prlant de la fidélité de Mohammed :

{ C'est une grâce illimitée... il n'oublia jamais cette bonne Khadija. Longtemps, 'Aïcha sa jeune femme préférée, une femme qui se distingua de son vivant, parmi les musulmans, grâce à ses différentes qualités; cette jeune et brillante 'Aïcha un jour le questionna :

"A présent, ne suis pas meilleure que Khadija ? Elle était veuve, âgée et n'avait plus très belle allure : tu m'aimes mieux que tu ne l'as jamais aimée ?"...Mohammed répondit : " Non par Allah ! Non par Allah ! Elle a cru en moi lorsque personne ne croyait en moi; De par tout le monde entier, je n'avais qu'une amie et c'était elle " } "Hero and Hero-worship" p. 76

C'eût été plus facile de repousser la tentation du diable que de succomber à une jeune femme aussi aimable, brillante+ et belle que Madame Aïcha; Pourquoi ne pas laisser apprécier le doux et apaisant baume de la flatterie ? Cela ne nuisait à personne; Même la conscience de bibi Khadija, mère de la fidèle, apprécierait la finesse de cette ruse.

Avec Mohammed, il n'y a pas de honte, ni de mensonge innocent . De tels traits nous dépeignent l'homme à travers quatorze siècles...

le véritable fils de la mère que nous partageons. Mohammed , Ahmed DEEDAT Editions BAKER Un prophéte Courageux : Anas ibn Mâlik (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:

Le Prophète (pbAsl) était le meilleur des hommes, le plus généreux et le plus courageux. Une nuit, on entendit à Médine un bruit étrange, les habitants sortirent alors dans la direction du bruit. Le Prophète (pbAsl), après les avoir précédés vers le cri au secours, les rencontra en chemin. Il montait à poil un cheval appartenant à 'Abû Talha et portait un sabre suspendu à son cou; il répétait: "N'ayez pas peur, n'ayez pas peur". Puis il dit:

"Nous avons trouvé ce cheval très rapide - ou encore - certes, ce cheval est très rapide".

Le transmetteur ajoute: "Ce cheval était connu être très lent. Il est certainement miraculeux que ce cheval lent, une fois monté par le Prophète, devint rapide". Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]:

4266 Un prophéte Genereux : Ibn `Abbâs (qu'Allah soit satisfait des deux) a dit: "Le Prophète (pbAsl) était le plus généreux des hommes. Cette générosité se manifestait pleinement durant le mois du ramadan, lorsque Gabriel (que la paix soit sur lui) venait chaque nuit lui enseigner le Coran. Et lorsque Gabriel le rencontrait, l'Envoyé d'Allah (pbAsl) était plus généreux que le vent envoyé par Allah (vent porteur de pluie)". Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]:

4268 Jâbir ibn `Abd-Allah (qu'Allah soit satisfait des deux) a dit: Jamais, quand on lui demanda quelque chose, le Prophète (pbAsl) ne répondit fût-ce pour une seule fois: "Non". Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]:

4274 Un prophéte patient D'après Ibn Mas`ûd (qu'Allah soit satisfait de lui), l'Envoyé d'Allah (pbAsl) faisait la prière auprès de la Maison Sacrée , alors que 'Abû Jahl et ses compagnons étaient assis non loin de lui. Comme on venait d'égorger un chameau la veille, 'Abû Jahl dit: "Lequel d'entre vous pourra apporter le placenta de la chamelle des Banû tel et le mettra sur le dos de Muhammad, quand il se prosternera?". Le plus malheureux d'entre eux se leva et apporta le placenta, puis il attendit que le Prophète (pbAsl) se prosternât et le mit sur son dos entre ses épaules.

Ils éclatèrent de rire en se penchant les uns vers les autres.

Quant à moi, ajouta le transmetteur, quoique j'aie assisté à cette scène, je n'ai pas pu agir; or si j'avais quelque force, j'aurai ôté ce placenta loin des épaules du Prophète (pbAsl). Le Prophète (pbAsl) demeura alors prosterné, alors qu'un homme alla prévenir Fâtima, encore très jeune, qui ne tarda pas à venir. Elle prit le placenta, le jeta loin de son père et se tournant vers les Qoraychites, elle les invectiva.

Ayant terminé sa prière, le Prophète (pbAsl) leva sa voix en appelant les malédictions sur les Qoraychites. Quand il maudissait les impies, le Prophète avait l'habitude de le faire trois fois et quand il invoquait Allah, il le faisait à trois reprises aussi; et c'était ainsi qu'il le fit ce jour-là: "Grand Dieu! C'est à Toi de ruiner les Qoraychites".

Quand ils entendirent sa voix, les Qoraychites cessèrent de rire redoutant l'exaucement de son invocation. Le Prophète, quant à lui, poursuivit: "Grand Dieu! Tire vengeance de 'Abû Jahl ibn Hichâm, de `Utba ibn Rabî`a, de Chayba ibn Rabî`a, d'Al-Walîd ibn `Uqba, de 'Umayya ibn Khalaf, et de `Uqba ibn 'Abî Mu`ayt".

Le transmetteur ajoute qu'il a mentionné un septième mais qu'il n'a pas retenu son nom et poursuit: "Par Celui qui, par la Vérité , a envoyé Muhammad (pbAsl) j'ai vu tous ces gens-là morts le jour de la bataille de Badr et on les traîna jusqu'au puits de Badr ".

Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 3349 Un prophéte clément Clémence de l'Envoyé d'Allah (pbAsl) envers les garçons et les familles et sa modestie D'après 'Anas ibn Mâlik (qu'Allah soit satisfait de lui), l'Envoyé d'Allah (pbAsl) dit à l'occasion de la naissance de son enfant:

"Cette nuit-ci a connu la naissance de mon fils; je lui ai donné comme prénom celui de mon ancêtre Abraham ('Ibrâhîm)". Le Prophète confia plus tard son fils à 'Umm Sayf, nourrice et épouse d'un forgeron, 'Abû Sayf. Il alla un jour le visiter et je l'accompagnai, dit 'Anas.

Nous entrâmes chez 'Abû Sayf et le trouvâmes en train de souffler dans son instrument alors que la pièce était empestée de fumée. Je me précipitai vers l'homme, surpassant ainsi l'Envoyé d'Allah (pbAsl). - "O 'Abû Sayf, lui dis-je, arrête! L'Envoyé d'Allah (pbAsl) est venu!". 'Abû Sayf cessa aussitôt de souffler. Le Prophète (pbAsl) demanda de voir l'enfant; il le prit, l'embrassa et lui chuchota quelques mots qu'Allah Seul sait.

Et j'ai vu 'Ibrâhîm au moment où il rendait le dernier soupir entre les mains de son père, le Prophète (pbAsl). Les yeux de celui-ci (pbAsl) se mirent à répandre des larmes et il dit: "L'œil verse des larmes et le cœur est chagriné;

mais nous ne disons que ce qui plaît à notre Seigneur (point de contestation devant la volonté divine). O 'Ibrâhîm, par Dieu, nous sommes affligés d'être séparés de toi!".

Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 4279 Clémence de l'Envoyé d'Allah (pbAsl) envers les femmes et son ordre à celui qui conduit leurs montures d'être bienveillant à leur égard 'Anas (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: Lors de l'un de ses voyages, le Prophète (pbAsl) avait avec lui un domestique nègre nommé 'Anjacha.

Celui-ci, étant en train de pousser devant lui les chameaux en chantant, le Prophète (pbAsl) lui dit: "O 'Anjacha! Doucement! Tu as un chargement de verreries". (c'est qu'il aurait dû conduire plus doucement les montures des femmes). Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 4287 Un prophéte pudique 'Abû Sa`îd Al-Khudrî (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: "Le Prophète (pbAsl) était plus pudique qu'une (jeune) vierge dans son boudoir. Si quelque chose lui déplaisait, on saurait le lire sur son visage".

Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 4284 Un prophéte noble Magnanimité noble de l'Envoyé d'Allah (pbAsl) 'Anas ibn Mâlik (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: J'ai servi le Prophète (pbAsl) pendant dix ans, jamais il ne m'a dit "fi!" ni "pourquoi as-tu fait telle chose?" ni "si seulement tu as fait telle chose!". Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 4269 Ecart du Prophète (pbAsl) des péchés, son choix de tout ce qui est licite, sa vengeance en vue d'Allah lors d'une transgression à Ses ordres `A'icha, la femme du Prophète (qu'Allah soit satisfait d'elle) a dit:

"Jamais on ne donna à choisir à l'Envoyé d'Allah (pbAsl) entre deux choses, sans qu'il choisit la plus facile, pourvu que ce ne fût pas un péché. Si c'était un péché, il était le plus ardent des hommes à s'en éloigner. Jamais l'Envoyé d'Allah (pbAsl) ne se vengea d'une injure personnelle, à moins que ce fût une offense à la majesté d'Allah, à Lui la toute puissance et la gloire".

Un prophéte Beau Belle physionomie du Prophète (pbAsl) Al-Barâ' (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:

"Le Prophète (pbAsl) était de taille moyenne; il avait les épaules larges; ses cheveux atteignaient le lobe de ses oreilles.

Je l'ai vu porter un manteau rouge et jamais je n'ai vu un homme plus beau que le Prophète (pbAsl)". Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]: 4308 Senteur de la sueur du Prophète (pbAsl) et sa bénédiction D'après 'Anas (qu'Allah soit satisfait de lui),

'Umm Sulaym étendait un tapis de cuir pour le Prophète (pbAsl) afin que celui-ci y fit la sieste quand il était chez elle.

Or le Prophète transpirait beaucoup; elle recueillait sa sueur et la mêlait à des pâtes parfumées, dans les poteries.

Le Prophète (pbAsl) lui dit: "O 'Umm Sulaym! Qu'est-ce que c'est?".

- "C'est ta sueur; je l'incorpore à ma mixture de parfum", répondit-elle. Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement]:

4302 On a posé une question à Sa femme Aïcha :" Comment était le Prophète ?

" Elle a répondu : " C'était un Coran qui marche " " Certes, tu es (Ô Mohammed) d'un caractère élevé. " Coran 68/4 " Vous avez, dans le messager de Dieu, un bel exemple. " Coran 33:21

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 11:34

Sur l'importance de la mère

Une personne est venu au messager de Dieu et dit : "Qui, de tout le monde, mérite le meilleur traitement de ma part ?" Le prophète (paix soit sur lui) répondit : "ta mère". L'homme dit : "et ensuite ?". Le prophète répondit : "ta mère". L'homme demanda encore "et ensuite ?". Le prophète répondit : "ta mère". L'homme demanda une quatrième fois. Le prophète répondit : "et ensuite ton père".

Le paradis est aux pieds de la mère.

Sur l'importance d'acquérir des connaissances

Quiconque voyage en quête de connaissance, Dieu le dirigera sur une route du paradis.

Celui qui voyage en quête de connaissance est dans le sentier de Dieu jusqu'à son retour.

La recherche de la connaissance est une obligation pour tous les musulmans.

Sur la compassion et la charité

Celui qui n'a aucune compassion pour les autres, Dieu, le très Haut, le Glorieux, n'aura pas de compassion pour lui.

Quiconque dépense un seul écus comme charité pendant sa vie est meilleur que celui qui donne sa fortune lorsque vient l'heure de sa mort.

Sur la piété et la foi

Quiconque aime rencontrer Dieu, Dieu aussi aime le rencontrer et quiconque déteste rencontrer Dieu, Dieu aussi déteste le rencontrer

Le monde (d'ici-bas) est une prison pour le croyant et un paradis pour l'incroyant

Le paradis est entouré d'obstacles et le feu de l'enfer est entouré de tentations

Sur la colère et le contrôle de soi

L'homme fort n'est pas celui qui se bat bien. L'homme fort est celui qui sait dominer sa rage.

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 10:50

Temoignage de Dominique

 

Salam alaïkoum wa rahmatoullahi wa barakatouhou. Voici mon histoire, soubhanallah ! Je proviens d'une famille catholique, très catholique : "les autres religions sont dans l'erreur mais ne le savent pas". Passé l'âge de 30 ans, j'ai découvert le bouddhisme tibétain mais il y manquait quelque chose et les réincarnations successives me posaient un problème. Alors j'ai voulu apprendre la belle langue arabe et son immense culture. Deux textes m'ont alors fasciné : l'Adhan et la Fatiha, totalement remarquables ! J'avais l'impression de retrouver quelque chose... (il n'y a pas de mots !) et je DEVAIS continuer dans cette direction ! Je DEVAIS, el hamdou lillah. Je DEVAIS me procurer le Saint Coran, la corde qu'Allah nous tend à tous ! Mon professeur d'arabe était syrien et musulman et j'ai pu lui poser toutes les questions que je voulais. Ainsi j'ai pu approfondir ma foi dans un Islam superbe. Je lui ai demandé comment on se convertissait, il était ému. Et au dernier jour du mois de shawwal (janvier 2001), j'ai prononcé la divine Chahada ! Mon professeur et sa femme, syrienne et musulmane aussi, sont mes 2 témoins, qu'Allah les bénisse ! Baraka Allahou fi koum. Ils sont retournés en Syrie et le contact est devenu plus difficile avec la guerre en Iraq et l'inquiétude dans tout le Proche-Orient. Mon entourage actuel est athée et ma pratique de l'Islam se fait dans une grande discrétion depuis plus de 2 ans. Je continue à acheter des livres et je parcours les sites musulmans d'Internet, ce site-ci est particulièrement beau, jazaka Allahou fi l'khayr, Abdurrachid. C'est par la grâce d'Allah que j'ai pu surmonté des moments de découragement. Il faut s'accrocher à la corde d'Allah, beaucoup prier. Il nous répond par de subtiles signes. Tawakaltou ala Allah. Qu'Il nous protège tous. Fi amin Allah. Dominic.

 


  Temoignage de Laura/Tislem

Salamaleikoum wa ramatullahi wa barakatu Je me présente, je m'appelle Tislem, mon prénom de naissance est Laura. Je suis née de mère chrétienne et de père athée, comme ma soeur. Avant je croyais en Dieu mais je ne savais pas vers quelle religion me touner. Au début de mon adolescence, vers 14 ans, j'étais vraiment dans le mauvais chemin, bref j'étais en plein dans la désobéissance. Mais au milieu de toutes ces mauvaises expériences précoces j'ai fait une belle rencontre, celle de mon mari Rochdi, un jeune marocain musulman, j'avais à cette époque 15 ans. Je ne mangeais plus de porc par respect envers lui. Peu à peu je découvrais en moi un intérêt envers sa religion et désirais en savoir plus, je lui posais des questions mais visiblement il n'en savait pas plus que moi. Comme notre relation était sérieuse et durait, il me présenta sa famille. Je vais vous parler de son frère Sabri plus précisément, car il m'a beaucoup aidé dans mon chemin, m'a prêté des livres, a répondu à mes questions et c'est lui qui m'a accompagné devant l'imam, qu'Allah le bénisse. Je tiens à souligner qu'il n'a jamais essayé de m'influencer ou de précipiter les choses. Le 25 mai 2002 fut le plus beau jour de ma vie, ce fut le jour de ma shahada. Aujourd'hui nous sommes le 9 avril 2003, j'ai 17 ans, et ahmdoulillah j'ai toujours la foi. Je fais la salat, le jeûne et je m'instruis de plus en plus. Pour mes parents, seul ma mère le sait, elle me soutient et je la remercie énormément, qu'Allah la bénisse.

Je ne l'ai pas dit à mon père car j'ai peur de sa réaction. J'éprouve depuis peu un sentiment qui m'obsède, une grande tristesse, cette tristesse est de voir ma famille dans le mauvais chemin, les voir pécher, ne pas croire en l'Etre Suprême, en Ses attributs, en Ses prophètes (SAW), au jour du jugement dernier, en la résurrection et toutes les autres choses que le Saint Coran renferme, comme manger du porc, ne pas faire le ramadam...

mais je me sens différente d'eux, j'ai l'impression que l'on ne se comprend pas et tout ça me fait pleurer et m'empêche de dormir chaque soir mais je me console en priant pour eux et puis je me dis "Inch'Allah, ils trouveront le droit chemin eux aussi". Allah (exalté soit-Il) a mis Sa lumière sur moi ahmdulillah, je compte bien Lui en montrer ma reconnaissance, ne pas Le décevoir et me repentir de tous mes péchés. L'islam m'apporte beaucoup, il me rend heureuse, sérieuse, m'apporte de la sagesse et des valeurs, entre autre celles que mes parents m'ont enseignées et que j'avais perdues au cours de ma route.

Désormais je vis une vie saine avec mon mari et petit à petit nous nous enrichissons avec l'islam qui est une religion pure, d'une extrême vérité et d'une logique évidente. J'ai remarqué, en lisant les autres témoignages que nous avons tous eu des parcours différents mais Allah (glorifié soit-Il) nous a mené sur le même chemin, ahmdulillah. Qu'Allah (subhanahu wa ta'ala) continue de nous éclairer de Sa lumière, en éclaire beaucoup d'autres et nous préserve du qufr inch'Allah. Je vous souhaite une vie saine et pieuse, inch'Allah. Tislem de France.

 

Salamaleikoum wa ramatullahi wa barakatu Oumm abdurrahman raconte la conversion de son frère Mouhibou din

je ne sais par ou commencer tant j'ai de choses a raconter mais aujourd'hui je ne vais pas parler de ma conversion mais de celle de mon frère inshallah, quand je vivais encore chez ma mère il ya 3ans (j'étais deja convertie) mais ma mère m'a fais comprendre qu'elle acceptais ma conversion a la seule condition qu'a la maison je ne parle pas de l'islam que je garde ca pour moi, chose que j'ai faite, mais une fois mariée, ayant mon appartement j'ai hésité a "prêcher" mon frère qui a bientôt 18ans par peur qu'il ne s'éloigne de moi, alors j'ai fait le da'wa par le comportement mais ce n'est pas cela qui l'a poussé vers la religion...

il me pose des questions depuis quelques années mais fini toujours par repliqué que de toute façon tant qu'il n'aura pas ce "declic" ce "signe" qui le poussera il aura du mal a se motivé il disait pourtant qu'il savait qu'il n'y a qu'1 dieu que c'est ALLAH et que mohamed salla ALLAH 'alayhi wa salam était son messager mais; il avait du mal a laisser ses "délires" (boites, fumer...etc) et voila qu'il ya deux semaines,

il vient me rendre visite dans un état inhabituel, il me raconte ce qui lui arrive, un frère musulman est venu lui parler dans la rue, ce frère ne savait lui même pas trop par ou commencer car il se sentais gêné de l'acoster comme ca mais comme il lui disait:

"j'ai sentis que je devais venir te voir soubhanallah" mon frère était très surpris et ne savais pas trop quoi lui répondre alors le frère musulman lui posa quelques questions pour savoir s'il etais croyant, s'il s'intéressait a l'islam, et mon frere lui dis que oui un peu...

et qu'il avait deja une soeur convertie en parlant un peu plus il se sont rendu compte qu'ils avait une connaissance en commun (mon mari) le frère étais très étonné et lui dis qu'il se reverrais sûrement inshallah! mon frère lui dis que oui peut etre.... 2,3 jours après c'etais yawm l jum'aa (vendredi) et mon frere est passé tres vite a coté de la mosquée , et parmis tout les freres qui sortais de la mosquée il est tombé nez a nez avec ce fameux frère qu'il avait rencontré, mon frere n'arrêtais pas de réfléchir suite a ces rencontres...

et si c'etait ce fameux signe...

soubhanallah c'est fou comme une rencontre peu chamboulé la vie d'une personne, mon frère suite a cela a eu une grande soif d'apprendre la religion, il lit beaucoup, se voit deja musulman, a choisit son futur prenom, il a souhaiter essayer un qamis pour savoir a quoi il ressemblerait! si vous aviez vu la lumiere qui se dégageait de son visage soubhanallah... il a très hâte de se convertir!!! mashallah!

si vous saviez comme cela me fait chaud au coeur lorsqu'il rentre dans ma maison en prononçant :

as salam a'laikoum! j'en ai les larmes aux yeux soubhanallah, louanges a ALLAH qui guide qui IL veut! c'est LUI le Pardonneur le Miséricordieux!

quand je pense que l'année dernière j'ai rêvé que mon frère faisait la salat, si j'avais su qu'un jour ce rêve se réaliserait....

ALLAH AKBAR! louanges a ALLAH qui nous a fait une énorme faveur en nous guidant ! qu'IL guide nos famille sur le droit chemin, et renforce notre foi! amin il a choisit de s'apeller Mouhibou din (celui qui aime la religion)

 

voici quelques temoignages vraiment touchant Sopranallah et que la paix et le Salut de Dieu soit sur notre prophete bien aimé ainsi que sur sa famille. Amine

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 10:47

 Temoignage de Sabine

Je m'appelle Sabine et j'ai 23 ans et je suis convertie depuis mars 2001.

Tout a commencé lorsque j'ai fait la connaissance d'un musulman qui va devenir mon mari par la suite.

J'aimerais vraiment raconter mon histoire car elle est très belle ! Depuis que je suis toute petite je suis croyante mais malheureusement personne pour m'aiguiller dans la religion même pas dans le catholicisme qui est la religion de ma famille !

Donc en grandissant je disais à mes parents qu'il fallait que je rentre dans la religion (eux-mêmes s'étant tournés vers la religion assidûment) et donc me disais de me faire baptiser !

Lorsque l'on se fait baptiser en tant qu'adulte il faut suivre pendant 2 ou 3 ans le catéchisme afin de connaître la bible et l'histoire de Jésus. Pendant 3 ans nous sommes en train d'étudier la bible avec un accompagnateur, qui pour moi était une femme consacrée (ce sont les femmes qui consacrent leurs vies à Dieu) et tout ce que je peux vous dire c'est qu'en étudiant la bible avec cette femme et en lui posant toutes les questions qui me passaient par la tête au sujet des hommes, de la vie, de la terre, jamais elle n'a pu répondre à mes questions ou alors ses réponses étaient des moyens détournés pour ne pas répondre.

Enfin je n'ai jamais eu les réponses aux questions que je me posais depuis que j'étais toute petite et qui pour moi était essentielles jusqu'à aujourd'hui.

Ce qui fait que j'ai erré pendant mon adolescence comme tous les jeunes européens sans religion, à boire et à fumer de la drogue ou autre, enfin bref, tout cela pour dire que j'étais devenue une loque humaine et est arrivé mon futur mari. Nous avons vécu des périodes difficiles au tout début dues à nos différences de vie.

Par la suite nous avons décidé de nous marier devant Allah, donc nous devions nous présenter dans une mosquée afin de savoir comment nous pouvions faire. Sur ce nous décidons de partir à la mosquée de Paris et là nous rencontrons le monsieur qui est guide et celui-ci (connaissant notre situation) prend le temps pendant 3/4 d'heure 1 heure de me parler de l'Islam ainsi que tout ce qu'il y avait dans la mosquée et là j'ai eu la révélation !

Je vous explique pendant tout le temps où il me parlait je n'ai pas ouvert une seule fois la bouche, je ne lui ai posé aucune question et figurez-vous qu'il a répondu à mes fameuses questions que je me pose depuis que je suis toute petite et là j'ai compris que ma religion c'est l'Islam !

Donc j'ai décidé de me convertir le jour-même et c'est un jeune fervent musulman qui m'a converti. Nous étions dans le petit parc juste en face de la mosquée de Paris avec le sale temps pluvieux et au moment où j'ai levé l'index pour répéter la Chahada il y eut une éclaircie avec un rayon de soleil qui est venue sur moi et le jeune musulman m' a dit : "Tu as vu, c'est un signe !".

Voilà mon histoire, depuis je ne fume plus même plus la cigarette, je ne bois plus, enfin j'ai une vie saine et la vie est merveilleuse car toutes les portes s'ouvrent devant moi !

J'ai un travail aucun problème particulier et j'attends juste de me marier avec mon mari !

Qu'Allah soit avec vous.

Juste une autre chose je suis pratiquante et c'est cela qui m'aide tous les jours.

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 10:44

Temoignage de Myriam

Je m'appelle Myriam, j'ai 21 ans, j'habite à Lyon et je suis musulmane depuis plus de 2 ans. Allah m'a guidé al-hamdulillah.

Ma mère n'accepte pas du tout mon choix et mon père n'est pas au courant sinon il me vire de la maison.

Qu'Allah leur enlève le voile qu'ils ont devant les yeux car Allah guide qui il veut.

Sinon ma pratique est difficile, je dois me cacher pour mes prières, lorsque je participe aux conférences c'est idem.

Mais c'est des épreuves et incha Allah tout s'arrangera.

Ma conversion à l'islam est la meilleure chose qui me soit arrivée dans la vie macha Allah .

Aujourd'hui c'est Arafat, multipliez les bonnes actions Allah vous le rendra incha Allah.

Demain c'est l'aïd incha Allah. Mes frères et soeurs je vous dis courage, c'est pas facile, mais Allah est à vos côtés pour vous aider.

Si une soeur ou un frère veut m'écrire je lui laisse mon adresse e-mail, qu'il n'hésite pas. C'est myriam-lyon@caramail.com.

Salam alaikoum wa rahmatou Allah wa barakatou. Myriam

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 10:41

Khadeem

Mon père diacre catholique, ma grand-mère témoin de Jéhovah, j'ai grandi dans un bouillon de croyances chrétiennes différentes, ce qui a fait pousser en moi un esprit très critique dès ma très tendre enfance.

Déjà à la maternelle, j'ai frôlé l'expulsion de mon école parce que j'avais refusé de faire la prière obligatoire matinale à Marie, que l'on faisait avant de commencer les classes. Pour moi, il y avait quelque chose de bizarre dans cette prière : Dieu est le créateur de tous, et Marie est prétendue être la mère de Dieu ???

Tout au long de ma vie, j'ai cherché le VRAI Christianisme, celui prôné par Jésus (paix sur lui), recherche qui a failli me faire convertir en témoin de Jéhovah, car ils constituent, à mon avis, ceux qui se rapprochent le plus (sans toutefois l'être) du christianisme original. Une seule chose était sûre pour moi :

Le Chemin doit passer par Jésus et ses Prédécesseurs (paix sur eux !), et reconnaître leur message. Je me suis trouvé dans une situation où je ne me reconnaissais plus dans aucune réligion qui se veut chrétienne : Le protestantisme avec leur trinité, le catholicisme avec en plus leur idolatrie, les témoins avec leur horreur du sang et leur fable des "élus qui règneront avec le Christ" et qui se reconnaissent déjà sur terre...ce qui faisait que, lorsqu'on me demandait ma religion, je répondais simplement "Chrétien", réponse qui ne satisfaisait personne, puisque le christianisme n'existe plus, à la grande joie des tendances "chrétiennes".

Dans toute ma recherche, j'excluais instinctivement les autres religions, dont l'Islam, car, à mon avis d'alors, l'Islam était une religion tout à fait à part, comme l'est l'hindouisme ou le bouddhisme. Et puis, en Juin-Juillet 97, je lisais un Quid, et, par habitude, je suis allé aux chapitres concernant le christianisme. Puis, tout a fait par hasard, je suis tombé sur le chapitre Islam.

Et là, pour la première fois dans ma vie, j'ai appris ce que c'était l'Islam. Les phrases que je lisais m'ont bouleversé : "L'Islam est la seule réligion non-chrétienne qui reconnait le Christ comme prophète de Dieu, né miraculeusement, monté au ciel et destiné à revenir sur terre à la fin des temps. "Une nouvelle époque s'ouvrait à moi, il fallait que j'en sache plus sur cette réligion qui reconnait Jésus !!!

Après des vacances au pays, je suis retourné à mes recherches, surtout sur le web. Les sites d'Abdel, de Patel et de Alibhaye m'ont donné des connaissances inestimables. Un an plus tard, en Juin 98, j'étais arrivé à un point sans retour : je me sentais BEAUCOUP PLUS CHRETIEN QU'AVANT (je souligne), tout en reconnaissant UN SEUL DIEU et MOUHAMMAD comme son prophète. Jamais auparavant je m'étais senti aussi bien dans ma conscience. Je devais me convertir. Et j'ai franchi le pas, en Août 98.

Je suis persuadé que ma conversion aurait pu se faire bien avant si les musulmans que je côtoyais tous les jours (je vis au Sénégal, majorité musulmane) m'avait entretenu sur l'Islam. Pour moi, à l'époque, l'Islam faisait d'un nommé Mouhammad (paix sur lui) ce que les chrétiens actuels ont fait de Jésus : Un Dieu !!! Même maintenant, mes amis musulmans sont toujours froids, intolérants et nerveux quand il s'agit de parler religion ! Combien de fois ont-ils fui des conversations avec un moi chrétien en criant "Astakhfiroullah !!!" Je suis sûr qu'il existe des milliers de personnes cherchant la VOIE mais qui ne s'intéressent pas à l'Islam parce que NOUS musulmans, nous nous montrons intolérants à leurs questions.

En plus, il n'existe pas, à ma connaissance, des revues périodiques internationales en toute langue où l'on parle de l'Islam. Nos frères témoins de Jéhovah donnent un exemple : malgré leur minorité, qui n'en a jamais vu un au pas de sa porte avec leurs revues ?! Même ici au Sénégal, pour trouver des ouvrages islamiques en bon français, il faut marcher. Je crois que l'information est cruciale. Dans le site d'Alibhaye, j'ai lu que pendant le premier quart du prochain siècle, selon l'ONU, plus de la moitié de la terre sera musulmane, sans prendre en compte les convertis, rien que par simple reproduction...Et si on comptait les convertis ?

Khadeem Sénégal

Partager cet article
Repost0
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 21:09

Bismilehi ArRahmani ArRahimi As Selem Alaykum Wa Rahmatullah Wa Barakatuh Au nom de Celui qui n'a point d'associé Que le Salut et la Miséricorde d'Allah ainsi que Sa Bénédiction soient sur vous, Chers frères, chères sœurs,

 

Le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit: "Celui qui défend l'honneur de son frère, Allah éloignera le feu de son visage, le jour de la résurrection" (Hadith authentique rapporté par Tirmidhy et Ahmed). Voilà plus de 600 jours que l'Imam le plus connu d'Europe, le Cheikh Bassam Ayachi, ainsi que notre frère Abdel Raouf (Raphaël Gendron) se trouvent derrière les barreaux sans que grand monde ne se soucis de leur sort.

D'abord emprisonnés pour avoir aidé des réfugiés palestiniens en les transportant d'un pays Européen à un autre, ils furent ensuite acquité cinq mois plus tard puis directement inculpés pour « association en vue de commettre une action terroriste à l'échelle internationale, subversion de l'ordre démocratique et formation à l'action terroriste internationale ». Accusation considérée comme grotesque par tous ceux qui les connaissent, convaincus que leurs ennemis, à savoir les sionistes israéliens, sont derrière cette machination.

Ils avaient en effet déjà tenté de les faire taire en brûlant leur centre en Belgique puis en leur inculquant un procès qu'ils ont perdus. Aujourd'hui les sionistes se servent de l'Italie comme plateforme de lobby. L'Italie étant le seul pays européen qui inquiète véritablement le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU (voir AFP du 8 févr. 2010).

Leurs conditions de détention sont déplorables. Après presque deux ans d'emprisonnement pour enquête, l'Italie a enfin commencé dès janvier 2011 à juger le cheikh Bassam et son ami Abdel Raouf. Les mensonges ont commencé à apparaitre au grand jour :

les seules preuves contre eux sont des enregistrements de très mauvaise qualité pris dans leur cellule. Les traductions ont grossièrement été corrompues: l'achat de « grenade », le fruit, a été traduit par l'achat de « grenade » la bombe. Le « frappe ... Goal », à la suite d'un match de foot passant à la TV a été traduit par « Frappe ... Gaulle » en référence à l'aéroport Charles de Gaulle à Paris. Tous les canulars ont commencé à apparaitre au grand jour et c'est pourquoi nous avons besoins de la mobilisation de toute la communauté en les appelants à soutenir le cheikh Bassam et notre frère Abdel Raouf Gendron le 12 avril 2011, date de la dernière séance:

1/ En multipliant pour eux les invocations afin qu'Allah les libère et les innocente des mensonges de la presse sioniste

. 2/ En signant la pétition présente à cette adresse : http://www.assabyle.com/fr/petition

3/ En envoyant vos dons pour payer les frais de justice à cette adresse : http://www.assabyle.com/fr/page/appel-dons.php

4/ En transmettant ce message à tout vos contacts et en leur communiquant l'adresse du site suivant :

http://www.assabyle.com

Abû Hurayra (qu'Allah l'agrée) rapporte que le Prophète (paix et salut sur lui) a dit :

« Celui qui soulage un croyant d'une peine dans ce monde, Allah le soulagera d'une des peines au Jour de la Résurrection. Celui qui vient en aide à quelqu'un en difficulté, Allah lui accordera la facilité dans ce monde et dans l'Autre. Celui qui couvre une faiblesse d'un musulman, Allah le couvrira dans ce monde et dans l'Autre.

Allah vient en aide au serviteur tant que celui-ci vient en aide à son frère. » (Rapporté par Muslim) Et notre dernière invocation est : "Louange à Allah, Seigneur des Mondes".

http://www.espace-adherents-ames.com/

Partager cet article
Repost0